Aiglon est reconnu pour sa démarcheRSE

Aiglon, le spécialiste français de la vaseline pharmaceutique et cosmétique, a été noté par la plate-forme Ecovadis dans la catégorie GOLD dans sa démarche RSE.

Première plateforme collaborative, EcoVadis permet aux entreprises d’évaluer les performances environnementales et sociales de leurs fournisseurs dans le monde entier. Elément clef d’une politique Achats responsables, elle permet aux entreprises de réduire les risques et d’encourager les eco-innovations dans leur chaîne d’approvisionnement.

Aiglon mène une politique de sécurité très rigoureuse dans la fabrication de ses produits et est certifié BPF, la plus sévère des certifications comme fournisseur de l’industrie pharmaceutique.

Après avoir obtenu un niveau de reconnaissance « SILVER » en 2016, Aiglon a reçu le label « OR » pour sa démarche RSE. Ce très bon résultat place le groupe parmi les 5% d’entreprises les mieux notées par EcoVadis.

 “Cette notation est un très fort encouragement dans notre politique de Responsabilité environnementale et sociétale”. Jean-Jacques Puyoo, dirigeant d’Aiglon

Vaseline : la RSE en actions

La vaseline n’est pas seulement un excipient, un émollient, un lubrifiant, un principe actif aux qualités incomparables ; c’est aussi un produit de plus en plus « vert ».

Aiglon, unique fabricant de vaselines en France, certifié BPF part II, a développé un processus de fabrication de ses vaselines qui n’engendre quasiment aucun déchet. C’est la première marque de respect de l’environnement.

La stratégie d’Aiglon est de proposer à ses clients des vaselines et des gels qui réduisent l’impact sur l’environnement. En 2013, la société crée AigloSyn, une gamme de vaselines sans huile minérale, qui offrent la même efficacité, la même qualité et la même pureté que les vaselines traditionnelles fabriquées par Aiglon.

En 2016, c’est Smilyn qui fait son entrée sur le marché : première vaseline biodégradable d’origine 100 % minérale. Cette nouvelle génération de vaselines est une préparation obtenue par une sélection précise et pertinente de composants et un processus garantissant sa biodégradabilité. Elle passe haut la main le test normalisé de biodégradabilité (méthode OECD 301B-juillet 1992) : son taux de biodégradabilité atteint 60 % au bout de 17 jours seulement, contre les 28 jours exigés par le test.

Deux ans plus tard, c’est le Veggie Gel, présenté lors du salon Incosmetics à Londres, qui remporte un vif succès. Un produit attendu par le marché : un gel lipophyle, biodégradable, à base, à plus de 80 %, d’huile biosourcée, non OGM. Il s’utilise comme agent sensoriel et texturant.

Autre innovation en cours : la toute nouvelle gamme d’huiles végétales biodégradables « Veva » pour remplacer les huiles blanches pharmaceutiques minérales. Ces mélanges d’huiles végétales strictement sélectionnées offrent les mêmes viscosités que les huiles minérales blanches.

Ces innovations permanentes s’inscrivent dans la stratégie RSE particulièrement volontariste d’Aiglon. Ou comment un produit perçu comme traditionnel montre la voie de la conscience environnementale…